Livres

Et si un inconnu venait vous annoncer qu'il ne vous reste que soixante jours à vivre, comment réagiriez-vous? Voilà la situation à laquelle sont confrontés Justine, Antoine, Étienne et Blanche, quatre êtres qui ne se connaissent pas mais que le destin réunit. Ballotés entre le réel et le surnaturel, ils devront faire face à leur mort imminente tout en se posant moult questions.

 

Les destins s'entrecroiseront, les peurs bousculeront les croyances des uns, le doute paralysera les autres, la colère les aveuglera parfois, mais l'amour et la compassion parviendront à apaiser ces âmes affolées qui chercheront à faire la part entre la réalité et l'illusion. Poussés aux limites de leur conscience, Justine, Antoine, Étienne et Blanche basculeront dans des univers où la mort ne semble pas si définitive. Les dés ont été jetés, mais au final, qu'est-ce qui les attend vraiment?

 

Avec «L'éternité... c'est pour quand?», Claudine Cabay Chatel signe son premier roman.

29,95 $

ou moins

 

Roman
Éditions La Semaine
280 pages

 

Septembre 2014

 

Version papier :

ISBN 9782897032074

 

Version numérique :

ISBN 9782897032357

 

Commander en ligne ›

(via Renaud-Bray)

 EXTRAIT 

 

Étienne observe la dame endormie. Ses vieilles mains parcheminées reposent sur un sac à main d’une autre époque. Ses cheveux tout blancs, mais parfaitement coiffés encadrent un visage qui a dû être beau il y a longtemps, mais dont la peau flasque pendouille aujourd’hui en bajoues tristes. Étienne ne peut s’empêcher d’y voir une ressemblance flagrante avec les chiens bassets. Qu’est-ce que cette vieille dame va bien pouvoir lui dire? Quel genre de conversation pourront-ils avoir, lui qui a treize ans et elle, presque sept fois son âge.

 

 CRITIQUES 

 

Un livre apaisant – Patricia Demers, Rouge FM

 

Je suis tombée par hasard sur ce livre et en lisant la quatrième de couverture, j'ai tout de suite été attirée par l’histoire: quatre personnes qui ne se connaissent pas, se font annoncer qu’ils ne leur reste que 60 jours à vivre.

 

Voilà une trame intéressante, n’est-ce pas?

 

À l’annonce de cette nouvelle, chaque personnage réagit à sa façon. Déni, doute, frustration… Mais, tout au long du roman, une vague de paix et de douceur s’installe. À travers cette histoire touchante et captivante, l’auteur mêle le rêve et la réalité. Elle nous transporte dans des univers où nous découvrons sa vision de la vie après la mort. 

J’ai été si touchée par ce livre que j’ai contacté l’auteur pour la remercier. Claudine Cabay Chatel.  Son nom vous dit quelque chose? Oui, c’est une comédienne. Elle a aussi écrit un récit biographique sur l’homme de théâtre qu’était son père. «L’éternité… c’est pour quand?» est son premier roman. Je lui ai demandé où elle avait pris son inspiration. Voici sa réponse :

 

«Pour ce livre, l'inspiration m'est venue dans le silence. J'ai laissé les images et les personnages se manifester et je les ai écoutés. Je ne voulais pas faire de moral, mais simplement me faire l'écho des humains face à la mort.»

 

Si vous aimez les douces aventures mystiques où la mort flirte avec la vie, vous vous laisserez porter par ce roman comme par une vague chaude et enveloppante. Si, au contraire, la mort vous fait peur, ce livre est aussi pour vous! Peut-être vous aidera-t-il à apprivoiser cette grande inconnue?

 

* * * * * * * * * * *

 

L’Au-delà plus vite que prévu – par Culture Hebdo

 

La comédienne Claudine Cabay Chatel qu’on admirait tant jadis au petit écran dans les Berger ou le Clan Beaulieu, prête sa voix française à des pointures internationales au cinéma comme artiste de doublage et même chef de plateau. C’est la voix entre autres de Barbra Streisand, Kathy Bates et Susan Sarandon et Shirley MacLain pour ne nommer que celles-là. Cette fois elle se mue en romancière de grand talent en laissant la voix à ses personnages au nombre de quatre dans «L’éternité c’est pour quand?» Deux hommes et deux femmes à qui un inconnu fait savoir qu’il ne reste à chacun que soixante jours à vivre. C’est comme un coup de tonnerre qui vous tombe dessus. Et ces quatre là vont finir par partager leur funeste présage. Mais vous allez voir que ce n’est pas tout à fait comme ça. On ne vous dévoilera pas ce qui arrivera à l’un et à l’autre, ce serait vous enlever tout votre plaisir, mais ce qu’on retient c’est l’interpellation du sujet qui vient nous chercher. Car tout au long de cette lecture on se met un peu dans la peau d’un ou de l’autre. Que ferait-on en pareille situation? Nous avons adoré ce roman pour son caractère métaphysique qui nous interroge sur la finalité de l’existence. Mme Chatel, vite au prochain!

 

 

 TÉMOIGNAGES 

 

Le 8 mars 2015

 

Félictations et bravo pour votre magnifique livre «L'éternité... c'est pour quand?»

 

Bonsoir Madame Chatel,

 

J'ai eu l'immense bonheur de vous rencontrer au Salon du livre à Montréal, le 22 novembre dernier. C'est la pochette de votre livre qui a attiré mon âme tel un aimant vers vous! Je vous jure que ce livre m'a demandé d'aller vers vous. Après avoir touché le livre, c'est là que je vous ai reconnue, en fait, via votre regard. De beaux souvenirs ont évidemment émergé. J'ai adoré votre livre de la première à la dernière page. Ce fut la rencontre d'un grand ami. C'est tellement bien écrit (avec un si riche vocabulaire) que j'avais l'impression d'être l'acteur de ces vies. On aurait dit tout simplement des rencontres d'âmes. Lire ce livre, c'est vivre dans l'éternité. Donc, effectivement, l'éternité, c'est maintenant. C'est vivre le moment présent enveloppé d'un amour inconditionnel et lâcher prise sur les peurs, sur tout ce qui ne reflète pas notre divinité, et la mort fait partie de ces peurs. Tout ce qui est vécu est une étape qui nous conduit de plus en plus près de notre lumière, de notre Être divin, de Dieu, des anges, du monde céleste. Vous avez sûrement été choisie par l'univers pour transmettre tous ces magnifiques messages. C'est un livre divin. Je vous remercie sincèrement pour ce très beau moment de vie. J'attends donc impatiemment la parution de votre prochain livre.

 

Danielle Grégoire

 

* * * * * * * * * * *

 

Le 22 janvier 2015

 

Bonjour,

 

Je suis tombée sur votre livre «L'éternité c'est pour quand?» par hasard et en lisant la quatrième de couverture, j'ai tout de suite eu envie de le lire! Je vous remercie pour cette belle aventure; c'était une histoire passionnante et touchante qui laisse une douceur dans le cœur! Je suis curieuse de savoir d'où vous tirez votre inspiration? J'ai lu quelques livres à teneur spirituelle et le vôtre est tout-à-fait dans la même lignée!

 

Merci encore et au plaisir de vous lire à nouveau!

Patricia Demers, animatrice Rouge FM

 

* * * * * * * * * * *

 

Terrebonne, le 30 décembre 2014

 

Chère claudine,

 

Je viens de terminer la lecture de ton livre. Je le trouve tout à fait exceptionnel! Il a surgi dans ma vie au moment où j’en avais le plus besoin. J’ai toujours eu une «peur bleue» de la mort. Rien ne pouvait atténuer cette peur. J’avoue que ton livre m’a fait le plus grand bien. Maintenant, grâce à la sagesse de tes écrits, j’ai opté pour l’abandon, le lâcher prise et la croyance en un nouvel univers. J’aime relire la page 315. J’y retrouve l’essence même des messages qui m’ont le plus inspiré. Comme tu le dis si bien, l’éternité, c’est maintenant. Je recommande ton livre à tous. Il est inspirant, il peut changer la vision de notre venue sur terre. Cependant, pour en saisir toute la profondeur, il faut lire au-delà des mots. Je te remercie, chère Claudine, d’avoir écrit ce livre et je te souhaite le plus grand des succès,

 

Ton amie de toujours,

Colette Maher

Claudine Cabay Chatel retrace ici la vie de son père, Marcel Cabay, de la radio à la télévision, sans oublier le théâtre, et à travers les grands succès des Berger et du Clan Beaulieu, que des millions de téléspectateurs ont regardés religieusement tous les lundis soir dans les années 1970. Elle raconte comment il a su allumer la petite flamme qui lui a donné envie d'exercer le même métier que lui: celui de faire rêver les autres. Un témoignage touchant qui véhicule l'importance de la transmission des souvenirs à ceux qui suivent.

27,95 $

ou moins

 

Biographie
Éditions Publistar
312 pages

 

Février 2008

 

Version papier :

ISBN 9782895622130

 

Version numérique :

ISBN 9782895624141

 

Commander en ligne ›

(via Renaud-Bray)

 EXTRAIT 

 

Le samedi 27 février 1954, à 19 h 30, sept mois après notre arrivée au Québec, nous sommes tous agglutinés autour du poste de radio. Papa est très nerveux. On entend alors l’annonceur dire:

 

Nouveautés dramatiques vous proposent ce soir un texte de Marcel Cabay intitulé Le Cap des âmes damnées.

 

Ce n’est que le début d’une longue série de textes qu’il écrira les mois suivants. Il empoche 75 dollars pour cette première œuvre. C’est plus que ce qu’il gagne en deux semaines comme pâtissier.

Claudine Chatel

 

 

 

© 2016 Claudine Cabay Chatel. Tous droits réservés. Photo d'arrière-plan: © Julie Beauchemin.

 

Contacter mon agent | Union des artistes (UDA) | Doublage.qc.ca

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey

Une réalisation de Krafix